Nés à minuit T1 – C.C Hunter

L’été s’annonce mouvementé pour Kylie. Après un enchaînement de catastrophes, ses parents l’envoient dans un centre spécialisé pour adolescents marginaux. Ou plutôt hors du commun : ici cohabitent sorciers, vampires et autres créatures de la nuit. Tous sont persuadés que Kylie n’est pas là par hasard…
Aidée de ses nouveaux amis, elle tente de découvrir sa vraie nature. Aurait-elle un lien avec le rôdeur fantomatique qui la poursuit sans répit ? Sa quête est perturbée par l’arrivée de Derek et Lucas qui semblent tous deux déterminés à la séduire. Prisonnière de dangereuses attirances, Kylie saura-t-elle trouver sa place dans ce nouveau monde ?

Mon avis

Ce roman je l’ai sorti de ma PAL dans le cadre de Hallowctober . Il collait parfaitement bien au thème, et c’était l’occasion de l’en sortir, vu qu’il trainait depuis un petit moment dans ma bibliothèque.

J’ai passé un bon moment avec cette lecture, sans pour autant être transcendée.

A la lecture du résumé, tu auras pu remarqué qu’on allait suivre une histoire de triangle amoureux dans un univers fantastique. Et les triangles amoureux, je ne suis pas vraiment adepte.

Tout d’abord, l’univers est plutôt bon. Vampires, sorcières, loups garous, fées… Tout ce que j’aime. Ce roman partait avec un avantage, j’avais espéré faire abstraction du triangle amoureux si l’univers fantastique était bien développé. 
Malheureusement, je trouve que toute la partie fantastique a été développée de manière trop légère. Selon moi, ça manquait de détails, et ça aurait mérité d’être un peu plus étayé. Mais l’univers n’en reste pas moins sympa, si t’as un penchant pour ces bébêtes hallowinesques.

Le personnage principal, Kylie, comment dire… Elle m’a profondément énervée. Elle flirte avec deux garçons, Lucas et Derek, perso moi je suis teamDerek hein, et elle ne sait pas ce qu’elle veut. C’est le fait qu’elle soit au centre de ce triangle amoureux qui m’a énervé. On ne joue pas avec les sentiments, pardi !
Je l’ai trouvé méprisable quant à la découverte des réelles natures des ados du camp. Au début je peux comprendre, moi-même je les aurais tous pensé complètement tarés. Mais plus l’histoire avançait, et moins elle était convaincue qu’elle-même, elle était une surnaturelle. 
Du coup, elle en oubliait sa quête d’identité, et j’ai trouvé ça dommage. J’aurais aimé qu’elle s’investisse davantage, car ça aurait pu être une partie du roman tellement intéressante.

Dans les personnages secondaires, il y a ces deux colocataires et amies, que j’ai adoré. Heureusement qu’elles étaient là parfois pour relever un peu le niveau.

En revanche, la plume de l’auteur est très agréable, et on est vite pris dans l’histoire. La lecture est fluide et addictive. Il y a quand même des rebondissements, des événements mystiques qui se produisent, et j’avais toujours envie d’en savoir plus. J’étais vraiment prise dans l’engrenage, et je voulais connaitre le fin mot de l’histoire.

A la fermeture de ce livre, j’étais mitigée. Je ne peux pas dire que j’ai détesté, mais j’ai trouvé que ça manquait cruellement de détails. L’univers, qui aurait pu être tellement génial, n’est pas assez étayé à mon goût. J’ai quand même passé un bon moment, c’est une bonne lecture. Je lirais sans hésité la suite, car la fin donne l’eau à la bouche.

Pour conclure, je pense que c’est une bonne petite lecture sympa et sans prise de tête, mais sans plus. Je te le recommande vivement. 

Et toi tu l’as lu ? 

Rejoins moi sur Livraddict et Instagram, on s’amuse bien là bas. 

Infos sur le livre

Titre : Nés à Minuit
Auteur : C.C Hunter
Edition : Michel Lafon
Nombre de pages : 442
Lien Amazon : Nés à Minuit
Prix : 7 euros 

 

Publicités

  2 réflexions sur “Nés à minuit T1 – C.C Hunter

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :