Outlander T1 : le chardon et le tartan – Diana Gabaldon

couv54752923

Au cours d’une promenade sur la lande, elle est attirée par des cérémonies étranges qui se déroulent près d’un menhir. Elle s’en approche et c’est alors que l’incroyable survient : la jeune femme est précipitée deux cents ans en arrière, dans un monde en plein bouleversement ! 1743. L’Ecosse traverse une période troublée. Les Highlanders fomentent un nouveau soulèvement contre l’occupant anglais et préparent la venue de Bonnie Prince Charlie, le prétendant au trône. Plongée dans un monde de violences et d’intrigues politiques qui la dépassent, Claire ne devra compter que sur elle-même pour surmonter les multiples épreuves qui jalonnent ce formidable voyage dans le temps. Elle connaîtra l’aventure et les périls, l’amour et la passion. Jusqu’au moment crucial où il lui faudra choisir entre ce monde palpitant qu’elle aura découvert et le bonheur qu’elle a connu et qui, désormais, lui paraît si lointain…

Mon avis

Je me suis lancée dans cette lecture suite à l’énorme coup de coeur que j’avais eu pour la série Netflix Outlander. J’avoue qu’au début, la belle briquette de 850 pages et l’écriture pattes de mouche m’avait un peu refroidie, mais je me lancée quand même. Et c’est avec une joie immense que j’ai refermé ce premier tome.

Outlander n’est plus vraiment à présenter. On retrouve Claire, une anglaise qui était infirmière pendant la seconde guerre mondiale, et qui part en seconde nuit de noces avec son mari Franck en Ecosse, afin de se redécouvrir après cette dure période de guerre. Lors d’une balade somme toute assez joviale, elle disparait, et se retrouve propulsée en pleine révolution jacobite, en 1743 précisément. Elle va y faire la rencontre d’une pelle d’écossais du terroir, dont Jamie, et va s’en suivre toute une épopée.

J’ai adoré ce roman. De base, j’ai une passion pour l’Ecosse, donc ce livre marquait déjà un point. C’est un roman qui mêle histoire, fantastique et beau gosse en kilt. L’univers historique est incroyable. Les paysages sont très bien décrits, ce qui donne l’impression d’être dans les Highlands. C’est un roman qui m’a fait voyager.

On rentre très vite dans l’histoire, j’ai été prise dès les premiers chapitres. Il y a parfois quelques longueurs sur les descriptions, mais ça ne gêne en rien la lecture, qui reste agréable. La plume de Diana Gabaldon est très fluide, un vrai bonheur à lire.

Ce roman est un feu d’artifice d’émotions. On peut lire la peur, la joie, le sang, la guerre, l’amour, la folie, le désir, la tristesse, le machiavélisme… Avec ce bouquin on passe par toutes une ribambelle de sentiments.

J’ai trouvé l’univers historique authentique, et on sent tout le travail de recherche et de documentation derrière ce roman. Le roman est raconté du point de vue de Claire, ce qui nous permet de découvrir les Highlands d’autrefois à travers les yeux d’une vraie Sassenach !

Pour ce qui est des personnages, j’ai beaucoup aimé Claire, elle est indépendante et forte, et malgré sa détresse, elle garde la tête froide. Le personnage de Black Jack Randall, j’avais envie de le tuer tout au long du roman. Son personnage est tellement mauvais, impossible de l’aimer. Et Jamie… Ce bel Highlander en kilt… Il a eu raison de mon coeur

Il y a un tout un contexte incroyable et des personnages secondaires essentiels qui rendent ce roman si original, et si addictif. La série est tout aussi merveilleuse ! C’est à découvrir d’urgence !

Et toi , tu l’as lu ?

Rejoins moi sur Livraddict pour connaitre l’intégralité de ma bibliothèque. 

Infos sur le livre

Titre : Outlander T1 : Le chardon et le tartan
Auteur : Diana Gabaldon
Editions :
EDIG_Jai-Lu_5854
Nombre de pages : 852 pages
Lien Amazon : le chardon et le tartan
Prix : 16 euros

Publicités

  3 réflexions sur “Outlander T1 : le chardon et le tartan – Diana Gabaldon

  1. 7 novembre 2017 à 10 h 19 min

    Outlander est vraiment une saga addictive ! Le style de l’auteure ne m’avait pas vraiment séduite dans le premier tome mais, heureusement, il s’affine avec le temps et…l’intrigue est tellement prenante qu’elle compense tous les autres petits défauts que l’on pourrait trouver.
    Mettre le nez dans le premier tome, en tous cas, c’est courir le risque de ne plus jamais pouvoir lâcher la saga. 😉

    Aimé par 1 personne

    • 8 novembre 2017 à 2 h 33 min

      Je suis complètement d’accord avec toi. Une fois prise dans les filets, difficile d’en sortir ahah

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :