La Selection T1 – Kiera Cass

la-selection,-tome-1---la-selection-945412

35 candidates. 1 couronne. La compétition de leur vie.
Quand la dystopie rencontre le conte de fées !

Dans un futur proche, les États-Unis et leur dette colossale ont été rachetés par la Chine. Des ruines est née Illeá, une petite monarchie repliée sur elle-même et régie par un système de castes. Face à la misère, des rebelles menacent la famille royale. Un jeu de télé-réalité pourrait bien changer la donne…
Pour trente-cinq jeunes filles du royaume d’Illeá, la « Sélection » s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre une vie de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le cœur du jeune Prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, qui a été inscrite d’office à ce jeu par sa mère, être sélectionnée relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure ; quitter sa famille et entrer dans une compétition sans merci pour une couronne qu’elle ne désire pas ; et vivre dans un palais, cible de constantes attaques de rebelles…
Puis America rencontre enfin le Prince. En chair et en os. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés : l’existence dont elle rêvait avec Aspen supportera-t-elle la comparaison face à cet avenir qu’elle n’aurait jamais osé imaginer ?

Mon avis

Je vous en prie, ne me jetez pas de pierres pour avoir attendu si longtemps avant de lire cette saga mythique. Mieux vaut tard que jamais non ?

 

Cette saga étant très réputée et très appréciée des lecteurs de littérature jeunesse et young adult, j’en attendais beaucoup. Et je n’ai pas été déçue, pas du tout. 

 

Nous sommes dans un futur proche, où les USA et leur dette gigantesque ont été racheté par la Chine. Dans les ruines des USA, il existe une petite monarchie, du doux nom d’Iléa, repliée sur elle-même et soumise au système de castes.
Le prince d’Illéa, Maxon organise une compétition télévisée, La Sélection, qui aura pour but de lui trouver une épouse. 35 jeunes filles, de toutes castes confondues, seront sélectionnées pour participer et conquérir le coeur du prince. Mais une seule ressortira vainqueur et aura le privilège de vivre la vie de « rêve ». Nous allons ici suivre America, issue d’une des castes les plus pauvres, et qui se retrouvent dans cette compétition.

 

Dès le début j’ai été prise par l’histoire. Je l’ai dévoré en deux jours tellement c’était addictif. 

 

C’est vrai que faire le rapprochement entre La Sélection et d’autres romans de dystopie est inévitable. Je pense que l’univers d’Hunger Games a bien inspiré l’auteur. A la place du Capitole (Hunger Games), nous avons ici la monarchie, qui est l’entité centrale, et le principes des Districts (Hunger Games), ici s’appelle les castes. Il y a huit castes en tout, allant des royaux (caste 1) aux sans abris (caste 8). 

 

Et malgré les similitudes flagrantes, Kiera Cass manie tellement bien sa plume et maitrise son histoire et son univers dans les moindre détails, que la lecture n’en est que plus agréable. L’auteur a une plume très légère qui nous porte très rapidement dans son univers, et qui rend ce roman difficile à lâcher

 

L’action se passe principalement dans le palais royal et on vole rebondissements en rebondissements. Il n’y a en vérité qu’un seul décor, mais ça ne dérange absolument pas, car pas le temps de s’ennuyer avec ce roman. Entre émeutes de renégats et vacheries entre candidates, c’est une vraie partie de plaisir. 

 

Quant aux personnages, j’ai beaucoup aimé America. Je l’ai trouvée attachante et aimable, sincère et droite dans ses baskets, même si parfois un peu cul-cul sur les bords, surtout au début avec son petit ami. Parmi les Sélectionnées, qui sont au nombre de 35, il y en qu’on aime, d’autres qu’on déteste, rien de plus normal.
Par contre le prince Maxon, je l’ai trouvé sans intérêt. On dirait qu’il a un balais dans le derrière. Bon en même temps, il est bon dans son rôle de prince. Mais moi, il ne m’a pas fais kiffer. En plus, je l’ai trouvé un peu gauche par moment, pas très futé et sûr de lui. 

 

Le seul point négatif, c’est peut-être le manque de descriptions. On passe de la petite maison d’America, à la vie de Palais très vite. J’ai trouvé ça un peu dommage.

 

Même si la fin est prévisible, car tous les tomes de cette saga sont sortis, ça ne gâche pas le suspens et le plaisir de lecture. J’ai vraiment passé un super moment avec ce roman, et il était très difficile de le lâcher tellement c’était addictif

 

Je le recommande à tout les amateurs et amatrices de dystopie et de littérature YA, et je comprends pourquoi ce roman est un incontournable dans son genre. 

 

Et toi, tu l’as lu ? 

Rejoins moi sur Livraddict pour connaitre l’intégralité de ma bibliothèque.

Infos sur le livre

Titre : La Sélection
Auteur : Kiera Cass
Editions :
r-de-robert-laffont
Nombre de pages : 
343 pages
Lien Amazon : La Sélection
Prix : 16,90 euros

Publicités

  3 réflexions sur “La Selection T1 – Kiera Cass

  1. TheLandOfMyth
    16 novembre 2017 à 8 h 32 min

    Ton blog est tellement joli ♥ Je suis fan !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :